TOUTE LA CULTURE

Lire par la voix d’un(e) autre Dans le cadre du cycle : émotions littéraires : observatoire des pratiques contemporaines « Lire par la voix d’un autre » est le thème du colloque qui se tiendra au Pôle régional des Savoirs à Rouen, les 30 et 31 mars 2017, dans le cadre du festival Terres de Paroles en partenariat avec l’ARL Haute-Normandie à l’occasion du cycle « émotions littéraires : observatoire des pratiques contemporaines » proposé par les Universités Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et Paris 3 Sorbonne-Nouvelle, avec l’intervention d’universitaires et de professionnels du livre mais aussi des lectures par des comédiens, comme une manière de confronter le sujet à son analyse. Présentation Que se passe-t-il entre les comédiens, ou les auteurs eux-mêmes, et les spectateurs, lors d’une lecture à voix haute comme il en fleurit partout depuis quelques années, dans les festivals, les bibliothèques ou les librairies? Que devient le texte lorsqu’il est dit, à voix nue, habillé de musique ou d’effets sonores, sans aucun jeu ou sous une forme plus théâtralisée ? Dans ce partage collectif d’une œuvre écrite, comment analyser sa réception par l’auditoire ? Et comment les organisateurs peuvent-ils penser la mise en voix des textes et les choisir ? La lecture publique est une tendance forte qui mérite qu’on l’interroge. Terres de Paroles, festival où l’écrit se fait entendre, propose d’y réfléchir au cours d’un colloque de deux jours organisé avec l’ARL au Pôle régional des Savoirs (Rouen). « Lire par la voix d’un autre » est né de la rencontre avec deux universitaires qui travaillent depuis plusieurs années sur les « émotions littéraires », en d’autres termes « les formes de vie de la littérature dans le monde contemporain et au sein de la cité » : Bérangère Voisin et Aurélie Mouton-Rezzouk, maîtresses de conférences à Paris 8 et Paris 3. Le colloque constituera le troisième volet d’un cycle de communications pluridisciplinaires (philosophie, littérature, sociologie de l’art, esthétique…) qu’elles ont initié autour des émotions littéraires. Les deux premiers volets ont ainsi convoqué les sciences cognitives puis abordé la valorisation patrimoniale (expositions, maisons d’écrivains…). Le colloque se placera au confluent de la théorie et de la pratique, avec une série de communications et de tables rondes où dialogueront, autour des deux chercheuses, plusieurs professionnels – organisateur d’événements, libraire ou bibliothécaire. Ponctuant le programme, des comédiens viendront dire quelques textes. On naviguera donc entre recherche, analyse des pratiques et illustration par l’exemple. (Texte extrait de Publications #31) Le poète Jacques Rebotier assistera aux deux journées lors desquelles il produira un texte littéraire qu’il restituera sous la forme d’une performance musicale. Jeudi 30 mars 2017 9h – 9h30 Accueil du public 9h30 – 10h Ouverture par Marianne Clévy, directrice du festival Terres de Paroles et Dominique Panchèvre, directeur de l’ARL Haute-Normandie 10h – 11h Lire par la voix d’un autre : conférence à trois voix (Bérengère Voisin, Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, Aurélie Mouton-Rezzouk et Arnaud Rykner, Université Paris 3 Sorbonne – Nouvelle). 11h – 11h30 Lecture # 1 : Pierre Bettencourt, Fables fraîches pour lire à jeun, par David Geselson 11h30 – 13h Table ronde # 1 : territoires, lecture publique et émotions littéraires Modération : Dominique Panchèvre, ARL Haute-Normandie Avec Michèle Fontaine, productrice des Mille lectures d’hiver à CICLIC, Marc Beaudeau, CNL, Élisabeth Cloarec, bibliothécaire à la médiathèque de Sotteville-lès-Rouen et Mélanie Leblanc, écrivaine. 13h – 14h30 Déjeuner libre 14h30 – 15h30 Session #1 : le jeu et le métier de lire – Julia Gros de Gasquet, maître de conférences à l’Institut d’Etudes Théâtrales de la Sorbonne Nouvelle, directrice artistique du festival de la Correspondance de Grignan, Le festival de la correspondance de Grignan : Lire en toutes lettres, – Frédérique Bruyas, lectrice publique : Le métier de lire à voix haute. 15h30 – 16h Lecture # 2 : Christos Chryssopoulos, La destruction du Parthénon, par David Geselson 16h-17h15 – Session #2 : enjeux – Yassaman Khajehi, Université de Paris Ouest Nanterre : « Entendre l’image » et « voir la voix » : une démarche à l’iranienne, – Elena Gordienko, Académie Présidentielle Russe d’Économie Nationale et d’Administration Publique / École des Hautes Études en Sciences Économiques, Moscou : Lire ensemble ? Google et le patrimoine littéraire Russe 17h15 : Compte-rendu par Jacques Rebotier Pour poursuivre la journée sur réservation auprès du festival Terres de Paroles à partir du 3 mars (billetterie : 02 32 10 87 07) 18h30 – Entre les lignes de Tiago Rodriguès et Tonan Quito à la Chapelle Saint-Louis à Rouen 20h – Bovary de Tiago Rodriguès au Théâtre des 2 rives à Rouen Vendredi 31 mars 9h – 9h30 Accueil du public 9h30 -10h30 – Session #3 : Auteurs-lecteurs – Céline Pardo, Paris-Sorbonne, Les lectures d’Henri Pichette (1945-1996) – Arnaud Rykner, Paris 3 Sorbonne – Nouvelle : Lire ou écrire, il ne faut pas choisir. Lecture commentée du Wagon (Babel, 2013) 10h30 – 11h : conférence de Daniel Loayza, La littérature au plateau (à confirmer). 11h – 11h30 Lecture # 3 : Marcel Proust, Contre Sainte-Beuve ; Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité, par Alma Palacios 11h30 – 13h – Table ronde #2 : programmer la lecture publique Modération : Marianne Clévy, directrice du festival Terres de Paroles Avec Brigitte Chartreux, directrice du CRL Franche-Comté, pour les Petites fugues, Laurent Layet, directeur de la librairie Au brouillon de culture à Caen, Olivier Chaudenson, directeur de la Maison de la poésie à Paris et président de RELIEF, Jörn Cambreleng, directeur d’Atlas et secrétaire général de RELIEF, et Élise Vigier, CDN de Caen 13h – 14h30 Déjeuner 14h30 – 15h30 : Lecture et entretien : Jacques Bonnaffé avec Hervé Pons 15h30 – 16h30 : Session #4 : réceptions – Nathalie Brillant Rannou, Université Rennes 2 et Isabelle Krzywkowski, Université Grenoble Alpes, Une poétique de l’événement. La notion de « lecture performée de poésie » rend-elle compte des émotions intimes et collectives ? Le cas des Babel poétiques de Grenoble – Charlotte Guennoc et Serge Martin, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Dans et par le continu de l’écoute : penser l’expérience avec des poètes 16h30 : performance suivie de la synthèse du colloque Jacques Rebotier en présence d’un musicien (à confirmer) 18h : Fin du colloque Renseignements et inscription ARL Haute-Normandie 02 32 10 04 90 Ces journées sont gratuites et ouvertes à tous sur inscription. Merci de vous inscrire désormais depuis la plateforme Eventbrite Eventbrite – Lire par la voix d’un(e) autre

Made with Padlet

A propos francisherin

toutes les informations sur le handicap pour les personnes handicapées et valides des reportages,des témoignages,des vidéos,des documentaires et bien d'autres informations très pertinentes sur d'autres sujets ! les animaux,les loisirs,la culture,les nouvelles technologies pour les personnes handicapées et valides. Une page tournée sur mon existence et une ouverture sur le monde. bienvenue sur l'espace perso de francis
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s