OCTAVE MIRBEAU UN JOLI CADEAU

J’ai trouvé un petit cadeau qui va certainement vous plaire; aux éditions leboucher 10 romans d’Octave Mirbeau en pdf la coquette somme de 12megaoctets sur votre disque dur plus de 2600 pages a lire et surtout écouter sur votre ordinateur! cette fois vous allez récupérer le texte et le faire lire par balabolka un petit logiciel gratuit qui reconvertit correctement vos fichiers dans tous les formats! ici puisque vous avez téléchargé ce fichier pdf balabolka va le reconvertir en txt c’est bien mieux comme format de fichier pour les nenoeils! mais attention pour les réglages! quand vous êtes sur balabolka choisissez comme moteur le sapi4 avec la voix antoine pour les hommes et du reste il est parfait au niveau de la reproduction vocale et en+ il pose aussi la voix pour marquer les ponctuations et il a l’avantage de ne pas percer les oreilles! ce n’est pas une voix métallique et qui vous procure des désagréments! c’est une voix bien grave et dans l’étendue du registre; la voix n’est pas non plus monocorde ! antoine sait prendre de l’élan quand il le faut pour lire toute une phrase mais surtout tout un groupe de mots pour vous raconter ce qu’il est en train de vous lire! vous n’en perdez pas une miette! choisissez la vitesse 240 mots minutes ! c’est son débit naturel; a titre indicatif: 240mots minutes c’est la vitesse de rendu d’un journal télévisé! bon vous pouvez naturellement régler la vitesse un peu moins vite; vous avez des paliers très rapprochés ! 230 OU 240 mots ! c’est vous qui voyez! vous pouvez aussi choisir une autre voix de femme celle de claire 22KHZ ! elle est très bonne aussi et elle marque bien les ponctuations et la fluxion de voix! très agréable a entendre mais certes a la longue un peu métallique ! bon! c’est pas grave de temps en temps au bout d’une centaine de page; vous changez de registre et c’est tout aussi bien! bon quand vous avez fini votre lecture au bout d’une heure ou 2heures ! si vous voulez vous arrêter; vous allez chercher un signet sur balabolka! vous faites un clic droit et vous posez un signet rapide ou un signet étiqueté! et surtout n’oubliez pas d’enregistrer les opérations dans l’onglet enregistrer de balabolka ! ainsi plus tard quand vous reprendrez votre document vous tapez directement sur balabolka dans votre bureau ! balabolka va rouvrir votre document là ou vous l’avez laissé la dernière fois!

Éditions du Boucher Éditions en ligne
www.leboucher.com Le livre numérique a du goût

nouveautéslittératuresessaiscatalogueà propos ]

Octave Mirbeau

Frise bouchère

Mirbeau, romancier : un novateur

Conscient des impasses du genre romanesque hérité de Balzac & de Zola, Octave Mirbeau (1848-1917) a tenté de le renouveler pour le sortir des ornières du réalisme & du naturalisme.

Il a ainsi participé à l’histoire du roman, en frayant des voies nouvelles, & en contribuant à la mise à mort & au dépassement du roman du XIXe siècle, dont il conteste les présupposés, qui sont à ses yeux autant d’illusions naïves : l’idée qu’il existe une réalité objective, indépendante de l’observateur ; l’idée que cette réalité est régie par des lois intelligibles & obéit à une finalité qui lui donne sa cohérence ; l’idée que le langage est un outil bien adapté, permettant d’exprimer cette réalité & de la rendre sensible.

Après avoir rédigé comme « nègre » des romans qu’il n’a pas signés & qui sont des récits-tragédies (1), rigoureusement composés selon un implacable mécanisme d’horlogerie, où le fatum prend la forme des déterminismes socio-culturels, il a délibérément opté pour des romans subjectifs, rédigés à la première personne, & qui prennent des libertés croissantes avec les conventions romanesques de la vraisemblance, de la crédibilité, de la bienséance & du « réalisme ».

L'abbé Jules par Fernand Siméon

Octave Mirbeau a d’abord publié trois romans souvent qualifiés d’autobiographiques – Le Calvaire (1886), L’Abbé Jules (1888) & Sébastien Roch (1890) -, où il met à profit ses propres souvenirs d’enfance & de maturité & dont l’action est située dans des lieux qu’il connaît bien, le Perche & la Bretagne.

Les récits sont discontinus, voire lacunaires, les événements sont toujours réfractés par une conscience (impressionnisme littéraire), l’atmosphère, souvent pesante, voire morbide, prend parfois une allure cauchemardesque ou fantastique, &, à l’instar de Dostoïevski, dont il vient d’avoir la « révélation », Mirbeau met en œuvre une psychologie des profondeurs, qui préserve le mystère des êtres.

Il franchit un nouveau pas dans la déconstruction du roman avec ses quatre œuvres narratives suivantes : Dans le ciel (1892-1893), non publié en volume du vivant de Mirbeau : roman « en abyme », qui traite de la tragédie de l’artiste (inspiré de Van Gogh) & qui présente du tragique de l’humaine condition une vision pré-existentialiste ; Le Jardin des supplices (1899), qui résulte du mixage désinvolte d’articles sur « la loi du meurtre » & de deux récits parus indépendamment dans la presse, & qui est un roman initiatique, doublé d’une parabole de la condition humaine, d’une dénonciation du colonialisme & d’une démystification de la vie politique française, où le sinistre côtoie le grotesque, & la caricature à la Daumier le grand-guignol à la Sade ; Le Journal d’une femme de chambre (1900), inventaire nauséeux des pourritures des classes dominantes vues à travers le regard d’une chambrière qui ne s’en laisse pas conter ; & Les 21 jours d’un neurasthénique (1901), collage d’une cinquantaine de contes cruels parus dans la presse entre 1887 & 1901, & imprégnés d’un pessimisme noir. Mirbeau y met à mal les conventions du roman balzacien : refus de la composition, refus de l’« objectivité » & de toute prétention au « réalisme » ; mépris pour la « vraisemblance » (à laquelle Mirbeau oppose le vrai) ; refus de l’achèvement ; & volonté constante de déconcerter les lecteurs pour mieux éveiller leur sens critique. À l’univers ordonné, cohérent, du roman balzacien, où tout est clair, & où tout semble avoir un sens & une finalité, Mirbeau substitue un univers discontinu, incohérent, aberrant & monstrueux. La contingence du récit, où éclate l’arbitraire du romancier-démiurge, reflète la contingence d’un monde absurde, où rien ne rime à rien.

Dans ses deux récits ultimes, La 628-E8 (1907) & Dingo (1913), Mirbeau renonce aux subterfuges des personnages romanesques & se met lui-même en scène en tant qu’écrivain (il inaugure l’autofiction). Il choisit pour héros, non plus des hommes, mais sa propre voiture (la fameuse 628-E8) & son chien (Dingo). Il renonce à toute trame romanesque & à toute composition, & obéit seulement à sa fantaisie. Enfin, sans le moindre souci de « réalisme », il multiplie les caricatures, les effets de grossissement & les « hénaurmités » pour mieux nous ouvrir les yeux. Ce faisant, par-dessus le roman codifié du XIXe siècle à prétentions réalistes, Mirbeau renoue avec la totale liberté des romanciers du passé, de Rabelais à Sterne, de Cervantes à Diderot & annonce ceux du XXe siècle.

"Le Jardin des supplices", Edy Legrand

 

Crédits

Les images qui illustrent cette page sont extraites des Cahiers Octave Mirbeau, dont la Société Octave Mirbeau assure avec grands soins la publication chaque année.

Société Octave Mirbeau
10 bis, rue André-Gautier
49000 Angers
www.mirbeau.org

 

Remerciements

Cette édition & cette présentation n’auraient pu voir le jour sans l’indispensable & amicale participation de M. Pierre Michel ; qu’il en soit ici très chaleureusement remercié.

 

Nota bene

Une édition numérique réunissant les dix romans d’Octave Mirbeau (Le Calvaire, L’Abbé Jules, Sébastien Roch, Dans le ciel, Le Jardin des supplices, Le Journal d’une femme de chambre, Les 21 jours d’un neurasthénique, La 628-E8, Dingo, Un gentilhomme) en un seul fichier PDF (environ 12 Mo, près de 2 690 pages…) est disponible en libre téléchargement.

Compte tenu des caractéristiques de cet ouvrage, une connexion internet haut débit (ADSL, câble…) est nécessaire afin de télécharger le fichier PDF dans de bonnes conditions.

 

(1) Il s’agit notamment de L’Écuyère, La Maréchale, La Belle Madame Le Vassart, Dans la vieille rue & La Duchesse Ghislaine [retour].

http://www.leboucher.com/vous/mirbeau/romans.html

Repères

Clara par Edy Legrand

Le Calvaire (1886)

Nombre de signes :
450 000
Folio : 243 pages
Temps d’impression :
49 minutes
Taille du fichier PDF :
1,2 Mo
ISBN :
2-84824-054-7
Gratuit

L’Abbé Jules (1888)

Nombre de signes :
440 000
Folio : 249 pages
Temps d’impression :
50 minutes
Taille du fichier PDF :
1,2 Mo
ISBN :
2-84824-055-5
Gratuit

Sébastien Roch (1890)

Nombre de signes :
550 000
Folio : 309 pages
Temps d’impression :
62 minutes
Taille du fichier PDF :
1,3 Mo
ISBN :
2-84824-056-3
Gratuit

Télécharger

Dans le ciel
(1892-1893)

Nombre de signes :
260 000
Folio : 154 pages
Temps d’impression :
31 minutes
Taille du fichier PDF :
720 Ko
ISBN :
2-84824-044-X
Gratuit

Le Jardin des supplices (1899)

Nombre de signes :
370 000
Folio : 250 pages
Temps d’impression :
50 minutes
Taille du fichier PDF :
1,2 Mo
ISBN :
2-84824-057-1
Gratuit

Télécharger

Clara par Edy Legrand

Le Journal d’une femme de chambre (1900)

Nombre de signes :
650 000
Folio : 376 pages
Temps d’impression :
75 minutes
Taille du fichier PDF :
1,7 Mo
ISBN :
2-84824-058-X
Gratuit

Télécharger

Les 21 jours d’un neurasthénique (1901)

Nombre de signes :
540 000
Folio : 336 pages
Temps d’impression : 67 minutes
Taille du fichier PDF :
1,7 Mo
ISBN :
2-84824-059-8
Gratuit

La 628-E8 (1907)

Nombre de signes :
760 000
Folio : 429 pages
Temps d’impression :
86 minutes
Taille du fichier PDF :
2,1 Mo
ISBN :
2-84824-060-1
Gratuit

Télécharger

Dingo (1913)

Nombre de signes :
500 000
Folio : 298 pages
Temps d’impression :
60 minutes
Taille du fichier PDF :
1,5 Mo
ISBN :
2-84824-061-X
Gratuit

Un gentilhomme
(inachevé)

Nombre de signes :
200 000
Folio : 128 pages
Temps d’impression :
26 minutes
Taille du fichier PDF :
700 Ko
ISBN :
2-84824-062-8
Gratuit

Télécharger

 

nouveautéslittératuresessaiscatalogueà propos ]

A propos francisherin

toutes les informations sur le handicap pour les personnes handicapées et valides des reportages,des témoignages,des vidéos,des documentaires et bien d'autres informations très pertinentes sur d'autres sujets ! les animaux,les loisirs,la culture,les nouvelles technologies pour les personnes handicapées et valides. Une page tournée sur mon existence et une ouverture sur le monde. bienvenue sur l'espace perso de francis
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s